Mais qu'est-ce que c'est que tout ce boucan?!!!

Publié le par baptiste-et-nico

Bonjour à tous

Que de temps passé sans vous donner de nos nouvelles!! Mille excuses! C'est que le travail n'a pas manqué depuis la dernière page que je vous ai livrée. Du coup le courage n'était pas au rendez-vous pour vous tenir au courant.
Aujourd'hui je prends le temps de vous donner de nos nouvelles ainsi que de notre chantier.

Dans le dernier article publié je vous annonçais un véritable tremblement de terre. Aujourd'hui je vous en donne le coupable...


Qu'est-ce que c'est que ce truc là? Jamais je n'aurais imaginé dans ma vie devoir me servir de ça, et pourtant il a bien fallu.
Nous avons décidé d'équiper notre maison d'un chauffage par le sol. Pour des questions de hauteur de niveau et de solidité nous devions donc mettre tout le rez-de-chaussée sur un même niveau ce qui n'était pas le cas. Pour se faire il nous a fallu détruire toutes les dalles béton. On pensait faire ça avec un petit marteau piqueur électrique mais quand je me suis présenté chez le loueur de matériel olala qu'est-ce que j'avais pas dit!!! "Mais monsieur vous allez me le flinguer mon marteau piqueur!!! Vous avez un attelage? Alors il vous faut un marteau pneumatique." Bon, bin allons-y pour le marteau pneumatique, les 20m de tuyaux et le compresseur diesel qui va bien. Je vous jure que 13 heures de torture avec cet engin là, ça secoue les bretelles et mes petits bras  s'en rappellent encore!!

Nous avons donc débuté par la dalle du séjour.


Une première couche avec carrelage et ragréage et dessous oh miracle du bon béton bien dur!!


Le socle du poële à bois sera aussi détruit.




La dalle de l'ancienne salle de bain très épaisse par endroit mais non armée heureusement.


Le carrelage de l'ancienne cuisine y passera aussi. Et dessous, devinez quoi?


Les mêmes dalles en pierre que dans l'ancienne chambre, mais celles-ci en très mauvais état, je crois qu'elles n'ont pas aimé les coups de marteau piqueur. Quand je les ai soulevées, elles sont parties en morceaux, dommage j'aime bien les vieilles pierres!


L'ancienne chaufferie, notre future cuisine, elle aussi a subi un véritable séisme.


Bon bin je crois que pour la douche de ce soir c'est mort!!! Et puis pour le pipi de onze heure aussi

Voilà sur cette dernière pensée oh combien romantique, je vous laisse jusqu'à la prochaine fois. Donnez vos impressions, laissez vos commentaires.


L'hiver est rude et long dans la Nievre, vivement le printemps!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article