Démolition du plancher

Publié le par baptiste-et-nico

C'est parti, pied de biche à la main on attaque à tout faire tomber!!!


Première couche, les plaques de Novopan.




Voilà ça c'est fait, deuxième étape le plancher bois au dessus du séjour.


Pas dur d'arracher les planches, on passait au travers, les clous avaient 100 ans la plupart on perdu leur tête mais les poutres sont impeccables.

Si ça intéresse quelqu'un nous avons gardé les poutres en chêne et elles nous embarrassent donc si quelqu'un veut nous en débarrasser elles sont au plus offrant.



Voilà la moitier du plancher est enlevé et les poutres déscendues( qu'elles étaient lourdes les vaches)


Avis aux cambrioleurs: ATTENTION A LA MARCHE!!!




Voilà tout est par terre, nous n'avons plus de premier étage. La poutre qui reste au dessus de la poutrelle en acier sert a maintenir l'écartement des mûrs latéraux donc on n'y touche surtout pas lol
Après le plafond-plancher, les mûrs tout en briques et enduit à la chaux.


Très facile a abattre mais beaucoup plus long a évacuer... j'en ai fait des voyages de brouette!!!


Une fois tout nettoyé ça donne ça.


Ça donne une idée des volumes et de la disposition des futures pièces du rez-de-chaussée. Au premier plan rien ne change on garde le séjour, sous l'escabeau à droite se trouvera notre salle a manger, et sous le balai à gauche notre entrée, la cuisine se trouvera derrière le mur rose à droite, et la pièce d'eau à gauche au fond.



Les plans de notre futur plancher bois. La commande est passée chez un menuisier, le tout sera en sapin douglas, poncé et lasuré par nos soins.


L'été 2007 se termine, on profite tous des derniers beaux jours en se faisant dorer les moustaches. Une petite pensée affectueuse pour Moustik notre chat qui a subi les déplacements et les travaux pendant quelques années et qui malheureusement nous a quitté en décembre 2008 quelques jours avant Noël. Il se repose désormais au pied d'un chêne près de notre maison ou il était sûrement très heureux.

Publié dans on casse tout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Salut Baptiste, devine, c'est moi, à tes cotès depuis bientôt 5 ans... 28/01/2009 21:44

Salut Baptiste, devine, c'est moi, à tes cotès depuis près de 5 ans... je félicite le rédacteur et le blogueur en chef, quelle belle chronique et tes clichés sont pour moi un retour agréable de 2 années du commencement d'un long projet immobilier. merci chéri! Et bravo pour la technologie pour pouvoir admirer son oeuvre à 300 km derrière un ecran. Je serai bientôt durablement près de toi mon homme et tourner une page en quittant Compiègne. Une pensée pour notre pauvre compagnon compiégnois à quattre pattes qui nous a suivi dans toutes ces étapes! ;-)