Au commencement, il y avait ça!!!

Publié le par baptiste-et-nico

L'histoire commence à l'été 2006. Nous avions déjà en tête depuis un petit moment le projet d'acheter une maison a retaper. Après réflexion nous avons décidé de choisir un secteur à mi-chemin entre nos deux familles. Et entre Orléans et Lyon bien il y a quoi? La Nièvre. Pas trop mal desservie par l'autoroute, par le train et puis à l'époque c'est quand même une région qui reste encore abordable pour notre petit budget.
La décision est prise d'aller prospecter dans ce coin là à la fin de nos vacances. Nous avons donc passé 8 jours au camping le long de la Loire d'abord à Nevers, puis à Cosne sur Loire.
En huit jours nous avons bien visité une bonne quinzaine de maisons, plus ou moins en bon état, ou mitoyennes, plus ou moins isolées ou au contraire en ville sur la voie de chemin de fer.
Bilan assez décevant donc, mais on s'y attendait un peu vu le marché de l'immobilier à cette époque.

Et puis dans les derniers jours, une agence nous propose un dernier bien à visiter.

Donc au début il y avait ça...

FACADE OUEST

PIGNON NORD ET FACADE EST

Bon je sais vu comme ça, ça donne pas envie!
Mais bon cette maison correspondait à nos critères: indépendante, ancienne en pierre, avec du terrain, le gros oeuvre en pas trop mauvais état, pas trop isolée et dans le secteur qu'on avais choisi.
Tout de suite Nico a vu ce que nous pourrions en faire. Nous savions qu'il y avait beaucoup de boulot quand même, les anciens propriétaires( qui y habitaient dans des conditions à notre avis très précaires) n'ayant fait que "cacher la misère". Nous avons penseé que cette maison pourrait avoir beaucoup de charme une fois bien retapée.
Bien sur quand on achete et qu'on n'est pas du métier y a des choses qu'on ne voit pas. On a toujours des surprises( et on en a eu pas mal), donc on a décidé de faire une contre visite avec nos parents (mon père est artisan), pour être sur qu'on ne faisait pas une belle connerie. Conclusion, rien de bien grave mais beaucoup de boulot en perspective.
La décision a été prise de faire une offre, celle-ci a été tout de suite acceptée, le compromis signé début septembre 2006 et la vente en décembre suivant.
Nous étions donc à 30 ans passés propriétaires d'une maison habitée mais pas vraiment habitable pour nous.

Publié dans Présentation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jessica 31/12/2014 14:12

En voyant l’état de la maison avant le début des rénovations, on ne peut que saluer votre travail. En tout cas, je vous félicite pour tout ce que vous avez accompli jusqu’à présent !